Information « Profamille: familles et troubles bipolaires. »

Quand :
3 octobre 2018 @ 13 h 00 min – 15 h 00 min
2018-10-03T13:00:00+02:00
2018-10-03T15:00:00+02:00
Où :
Similes Wallonie asbl
Rue Lairesse 15/2
Coût :
Gratuit
Contact :
Stéphanie Lemestré
04/344.45.45
Programme de psychoéducation destiné aux familles et amis de personnes atteintes d’un trouble bipolaire
Etes-vous concernés ?

¨ Vous avez appris que votre proche est atteint d’un trouble bipolaire.

¨ Vous vous sentez démuni face aux réactions de votre proche.

¨ Vous vous questionnez sur la maladie de votre proche.

¨ Vous avez du mal à communiquer avec votre proche.

¨ Vous en souffrez.

¨ Vous vous sentez isolé.

Ce programme « Profamille : Familles et troubles bipolaires » est alors fait pour vous

¨ Il vous aidera à mieux appréhender la maladie de votre proche et lui donnera plus de possibilités de se rétablir.

¨ A tout stade de la maladie, n’hésitez pas !

¨ Il n’est jamais trop tard !

Le programme « Profamille : Familles et troubles bipolaires »

¨ Est une formation structurée de 14 séances réparties sur +/- 8 mois, avec un suivi de deux années.

¨ Se donne à Liège dans les locaux de Similes Wallonie, Rue Lairesse, 15.

¨ Quand ? À partir du mercredi 24 octobre 2018 de 13h00 à 17h00 à raison d’une fois tous les 15 jours.

Le programme aborde les thèmes suivants:

¨ Connaître la maladie et les traitements.

¨ Développer des capacités relationnelles.

¨ Apprendre à mieux gérer ses émotions.

¨ Savoir obtenir de l’aide.

¨ Développer un réseau de soutien.

Témoignages de participants au module

« C’est dommage qu’on n’ait pas connu cela dès le début de sa maladie, on aurait gagné du temps. »

« Au début j’étais réticent à venir, ensuite j’ai regretté de n’être pas venu plus tôt. »

 « Je n’en croyais pas mes yeux, en quelques mois la situation à la maison a complètement changé simplement en appliquant ce que j’ai appris à « Profamille: Familles et Troubles bipolaires ».

 « J’étais tellement épuisée que je ne me sentais pas la force d’aller suivre une formation comme « Profamille: Familles et Troubles bipolaires ».. Finalement, c’est le contraire qui s’est passé. Ma participation a rapidement réduit ma fatigue et m’a redonné de l’énergie. »

 « Je ne voulais pas participer car j’avais lu beaucoup de choses sur la schizophrénie et je ne voyais pas ce qu’un tel groupe pouvait m’apporter de plus. Et bien je me suis trompé ! J’ai appris plein de choses très utiles qui ont changé la situation avec mon proche malade. »